Happy Marriage

Publié le 8 Juillet 2012

Happy Marriage

Résumé :

Chiwa Takanashi, 22 ans, aucun petit ami connu, est une employée de bureau "presque banale"...
Mais pour rembourser les dettes de son père, elle mène une double vie, travaillant le soir dans un bar à hôtesses. un jour, son secret est dévoilé, et soudain... la voilà mariée !
Entre mariage de raison et sentiments contradictoires, Chiwa va découvrir du jour au lendemain les joies et les galères de la vie de couple !
 
(Source : Manga News)

Informations :

Pays : Japon
Titre V.O. : Hapi Mari
Date d'édition :
Juin 2009 au Japon
Septembre 2010 en France
Catégorie : Josei
Genre : Romance, Comédie
Mangaka : Maki ENJOJI
Editeur :
Shogakukan au Japon
Kazé en France
Personnages :  
Chiwa Mamiya Takanashi
Hokuto Mamiya
 
Tomes France : 10
Tomes Japon : 10 (série terminée)

Notation et Avis :

Note : 8/10
 
Mon Avis Général :
J'ai apprécié le début mais les multiples conflits entre les deux tourtereaux m'ont vite ennuyé. L'histoire s'essoufle et devient trop compliquée. Le finale étant très attendu et enfin tous les secrets sont dévoilés.
 
  • L'Histoire : Tout commence par un mariage arrangé qui pour l'un va rembourser les dettes familiales et pour l'autre lui permettre d'obtenir sa vengeance. L'amour va naître petit à petit entre les deux personnages mais vivre quotidiennement sous le même toit va être une lourde épreuve pour eux. Pour corser le tout des personnages secondaires vont prendre un malin plaisir à les faire douter.
  • Les Personnages : Encore tombé sous le charme du personnage masculin : Hokuto qui pourtant est un vrai "matcho", les filles lui tombent dans les bras, bordélique et colérique. Chiwa est mignonne, mais un peu trop naîve dans ses relations surtout auprès des hommes.
  • L'Auteur : Maki Enjoji sait très bien raconter des histoires de la vie quotidienne des trentenaires !!! Il y a si peu d'auteur dans cette catégorie.

Rédigé par Rukia

Publié dans #Josei, #Comédie Romantique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article