Nodame Cantabile Finale

Publié le 19 Avril 2014

Nodame Cantabile Finale

Résumé :

Résidants toujours en France, Shinichi Chiaki et Nodame continuent de suivre séparément leur carrière musicale. Cependant, alors que cette dernière est toujours étudiante, Shinichi, lui, a réussi ses débuts dans le milieu professionnel. En effet, en tant que conducteur de l’orchestre Marlet, qui évolue et retrouve sa popularité d’antan, le monde musical commence à reconnaître son talent. Voyant l’écart se creuser entre eux, Nodame finit par s’impatienter de ne pas voir ses efforts récompensés plus vite. Toutefois, la réception d’une demande de concert en son nom lui redonnera rapidement sa bonne humeur et remettra à sa portée son rêve de jouer sur la même scène que celui qu’elle aime.
 
(Source : Animeka)

Informations :  

Période de Diffusion :
14 janvier 2010 - 25 mars 2010
Pays (Chaîne de diffusion) : Japon (FUJI TV)
Nombre d'épisodes (durée) :  11 (24 min)
Genre : Comédie, Musique
Réalisateur : Kenichi Kasai 
Studio d'animation : J.C. Staff
 
Personnages : 
 Megumi Noda alias Nodame
 Shinichi Chiaki
Générique : 
 Opening : "Alegro Cantabile" de Suemitsu & The Suemith
 Ending : "Konna Ni Chikaku de" de Chrystal Kay
 
 
Tiré du Manga :"Nodame Cantabile" de Tomoko Ninomiya

Notation et Avis :

Note : 9/10
 
Mon Avis Général :
J'ai adoré car cette partie nous montre encore plus le talent de Nodame et elle le mérite tellement.
 
  • L'histoire : Nodame et ses voisins sont dans la fin de leur études et commence à se préparer pour leur examens. Chiaki, lui fait partie d'un orchestre
  • Les Personnages :  Nodame et Chiaki vont devoir prendre de lourde décision car lui a déjà sa carrière de commencer et elle n'avance pas. 
  • La Musique : J'adore, beaucoup de piano dans ce final. J'aime les explications de Chiaki qui permet à chacun de comprendre l'état d'esprit du compositeur au moment de créer son oeuvre.

Rédigé par Rukia

Publié dans #Série, #Comédie Musicale, #Romance

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article